ASIE/PHILIPPINES - Face à la pandémie, la compassion est la voie à suivre

jeudi, 23 septembre 2021 pandémie   miséricorde   sacrements   eucharistie   solidarité   prêtres  

Manille (Agence Fides) - Le chemin indiqué par le Christ est celui de la compassion, et c'est le chemin que les chrétiens sont appelés à suivre. C'est l'appel lancé par Mgr Marlo Mendoza Peralta, Archevêque de Nueva Segovia (dans le nord de Luzon), qui a invité les prêtres de son diocèse à être "d'authentiques pasteurs, dispensateurs de compassion" au milieu des difficultés et des souffrances de la pandémie. "En tant que prêtres - a-t-il dit dans une note envoyée à l'Agence Fides - tout en craignant et en prêtant attention au virus Covid, ne laissons pas nos peurs nous paralyser dans l'action, en oubliant les personnes qui ont besoin de nous." "N'hésitez pas à affronter courageusement les défis posés par la pandémie, mais tendez la main aux fidèles en faisant preuve de miséricorde et de compassion", a-t-il exhorté. Les restrictions actuelles visant à contenir les cas croissants de Covid-19 doivent nous amener à "trouver des moyens créatifs de fournir des soins pastoraux et un réconfort spirituel à ceux qui en ont besoin", a fait remarquer l'Archevêque.
Il est nécessaire de partir de l'Eucharistie : en effet, a-t-il dit, les personnes qui souffrent beaucoup à cause de la crise sanitaire et économique, "désirent toujours l'Eucharistie comme source de force". Ils attendent que nous célébrions la messe pour eux, ne les décevons pas".
Le message rappelle également aux prêtres la nécessité de dispenser les sacrements tels que la réconciliation et l'onction des malades, en particulier aux personnes gravement malades ou mourantes. Le Prélat a exhorté les prêtres à prendre exemple sur les agents de santé de première ligne qui, malgré les craintes, continuent à soigner les patients du Covid-19, en observant les mesures de santé préventives. "Si ces médecins et infirmières continuent à fournir des soins de santé aux patients de Covid-19, plus nous, prêtres, pouvons et devons prendre soin de leurs âmes", a ajouté Mgr Peralta.
Se protéger par la peur, a-t-il fait remarquer, "ne peut être une excuse pour refuser d'administrer l'onction des malades". Soyons créatifs, imaginons des moyens de nous protéger davantage et de montrer le visage du Christ compatissant à ceux qui nous entourent", a-t-il espéré.
L’Évêque Danilo Ulep de Batanes a également encouragé les prêtres, les religieux et les laïcs à faire face à la pandémie "avec courage et foi". "Nous sommes tous appelés à faire preuve de résilience, de communion mutuelle, d'altruisme et de charité face à cette tragédie", a-t-il déclaré, invitant les fidèles à vivre l'esprit particulier de la solidarité et de la charité chrétienne les uns avec les autres, dans une communion spirituelle et un sentiment de fraternité.
(SD-PA) (Agence Fides 23/9/2021)


Partager: