EUROPE/FRANCE - Premier anniversaire de l’assassinat du Père Jacques Hamel

mardi, 25 juillet 2017 martyrs  

Arc. Rouen

Rouen (Agence Fides) – Le Père Jacques Hamel, 84 ans, fut tué au cours de la matinée du 26 juillet 2016, alors qu’il célébrait la Messe dans l’église de Saint Etienne du Rouvray, en Normandie. Deux hommes entrèrent durant la célébration et tuèrent le prêtre à l’autel, en l’égorgeant, blessant par ailleurs trois fidèles et prenant en otage deux religieuses, alors qu’une troisième réussissait à s’enfuir pour donner l’alarme. Les deux assassins furent tués par la police (voir Fides 26/07/2016).
Au premier anniversaire de cet événement tragique, en cette même église et à la même heure à laquelle célébrait le Père Hamel, à savoir 09.00 locales, l’Archevêque de Rouan, S.Exc. Mgr Dominique Lebrun, célébrera une Messe demain, laquelle sera retransmise en directe par différentes radios et télévision. Selon les informations diffusées par l’Archidiocèse, au cours du rite, quatre compositions florales seront posées devant la croix, le cierge pascal, l’autel et l’image de Notre-Dame qui avaient été profanés le 26 juillet dernier. Suivra l’inauguration de la « stèle républicaine pour la paix et la fraternité et à la mémoire du père Jacques Hamel » érigée par la commune de Saint-Etienne-du-Rouvray. Dans l’après-midi, à 18.00, en la Basilique Notre-Dame de Bonsecours seront célébrées les Vêpres suivies par un temps de prière sur la tombe du Père Hamel. D’autres initiatives en souvenir du Père Hamel et pour la paix ont par ailleurs été organisées dans différentes communautés.
L’Archevêque de Marseille, S.Exc. Mgr Georges Pontier, Président de la Conférence des Evêques de France, dans son message, souligne que « ce fut un de ces évènements impensables qui laissent sans parole et qui deviennent porteurs d’un grand témoignage, source de leçons pour tous ». En citant les paroles de la sœur du Père Hamel, selon laquelle son frère prêtre était d’abord et avant tout « un homme parmi les hommes », le message continue : « C’est cet homme parmi les hommes qui a été tué. C’est cet homme parmi les hommes, ce prêtre, qui est devenu symbole d’une vie vécue les uns avec les autres, les uns pour les autres, une vie de fidélités quotidiennes, une vie enracinée dans l’amour de Celui qui s’est fait l’un de nous par amour, le Christ. Une telle vie devient un modèle et un encouragement pour tous ».
Le Pape François a accordé la dispense afin d’ouvrir, quelques mois après sa mort, le 13 avril 2017, la phase diocésaine du Procès en Béatification du Père Hamel. (SL) (Agence Fides 25/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network