AMERIQUE/VENEZUELA - Journée de prière et de jeûne pour la paix après deux nouveaux morts au cour de la grève d’hier

vendredi, 21 juillet 2017
Journée de prière et de jeûne pour le pays

CEV

Journée de prière et de jeûne pour le pays

Caracas (Agence Fides) – Aujourd’hui, 21 juillet, a lieu la Journée de prière et de jeûne pour la liberté, la justice et la paix au Venezuela promue par la Conférence épiscopale nationale afin de demander à Dieu de bénir les efforts des vénézuéliens. Dans la note parvenue à Fides, les Evêques rappellent qu’au niveau diocésain et paroissial, seront réalisées d’autres initiatives de ce type, au cours desquelles « des milliers de personnes pourront exprimer leur foi, au travers de processions, de veillées de prière, de chapelets, afin de demander à Dieu Son aide en ce moment crucial ».
L’initiative a été proposée au terme de la 108ème Assemblée plénière de l’Episcopat du Venezuela, qui a eu lieu du 7 au 12 juillet. Dans le Message urgent aux catholiques, les Evêques ont affirmé : « En tant que Pasteurs de l’Eglise au Venezuela, nous élevons la voix pour demander : au gouvernement national, de retirer la proposition d’Assemblée constituante ; aux forces armées, de servir le peuple et non pas le régime ou le parti au pouvoir ; à tous les hommes politiques, de s’engager avec la population pour surmonter la crise » (voir Fides 13/07/2017).
Dimanche dernier, 16 juillet, la population a pu participer au référendum informel organisé par les forces d’opposition afin de s’exprimer sur la proposition du Président Nicolas Maduro de convoquer une Assemblée constituante pour modifier la Charte fondamentale du pays. Selon des données diffusées par la presse, la consultation a recueilli 98% de votes contraires sur un total de 7 millions de suffrages exprimés. Il semble cependant que ce résultat n’ait aucunement été pris en considération. Des groupes paramilitaires ont attaqué différents bureaux de vote, dans un climat général de tension, dont celui se trouvant dans les environs de l’église de Notre-Dame du Mont Carmel où S.Em. le Cardinal Jorge Urosa Savino, Archevêque de Caracas, célébrait la Messe, ce dernier ayant été retenu avec des fidèles pendant plusieurs heures (voir Fides 18/07/2017).
S.Em. le Cardinal Pietro Parolin, Secrétaire d’Etat de Sa Sainteté, dans un message de solidarité adressé au Cardinal Urosa Savino en relation avec les faits, affirme qu’il s’est agi d’un épisode grave et souhaite « une solution pacifique et démocratique pour le pays », lançant dans le même temps un appel aux autorités afin qu’elles « écoutent la plainte du peuple qui demande la liberté, la réconciliation, la paix et le bien-être, matériel et spirituel, pour tous, en particulier pour les plus pauvres et les oubliés ».
Hier, deux personnes ont trouvé la mort et 360 autres ont été arrêtées dans le cadre des manifestations liées à la grève générale qui était en cours dans le pays, la première depuis environ 15 ans, laquelle a eu un large succès. Aux dernières nouvelles, le nombre des morts est désormais de 97 et celui des blessés de 1.400 depuis que, voici trois mois, ont débuté les manifestations populaires contre les décisions du Président Maduro. (CE) (Agence Fides 21/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network