ASIE/SYRIE - Restitution aux Franciscains du Collège de Terre Sainte d'Alep de la part du gouvernement syrien

jeudi, 17 septembre 2020 proche-orient   franciscains   zones de crise   djihadistes   ecole   corona virus  

Ora pro Siria

Alep (Agence Fides) – L'ancien Collège de Terre Sainte d'Alep, établissement historique de la Custodie de Terre Sainte dans la métropole du nord de la Syrie, a officiellement été restitué par l'Etat syrien aux Franciscains de la Province de Saint Paul. C'est ce qu'indique le Père Firas Lutfi OFM, Custode de ladite Province pour les Franciscains de Syrie, du Liban et de Jordanie dans une lettre diffusée et publiée notamment sur la page Facebook de la Paroisse de rite latin d'Alep.
La lettre, datée du 8 septembre, décrit le complexe comme un lieu « qui a joué un rôle important depuis sa fondation en tant qu'établissement de l'enseignement secondaire », un institut scolaire duquel sont sortis « de nombreux médecins, ingénieurs, personnalités de l'Etat et de la société civile ». Lorsque les écoles furent nationalisées par le régime syrien – poursuit le Custode – le Collège de Terre Sainte a continué à représenter un lieu important pour la présence chrétienne à Alep, surtout grâce aux activités du Centre éducatif chrétien. « Depuis le début de la crise abominable qui a affligé notre bien-aimé pays – ajoute-t-il – les franciscains ont accueilli dans leur mission des familles ayant un besoin désespéré d'un lieu accueillant leur offrant un peu de stabilité et d'espérance sur leur terre et héritage culturel. Des centaines d'enfants d'Alep accourraient chaque jour au monastère qui est devenu, jour après jour, une oasis d'amour, de rencontres et de paix ».
Maintenant, grâce au « don tant attendu » reçu « des mains de Notre-Dame » - indique la lettre – les Franciscains pourront conduire avec plus d'efficacité leur mission au service du peuple syrien affligé par « la guerre, les épidémies et les tribulations en tout genre ». Le Custode de la Province de Saint Paul demande également dans sa lettre « à Dieu d'élargir toutes Ses grâces au Président Béchar el-Assad qui nous a honoré par ce don cher à tous nos coeurs ».
Lors de la rencontre qu'ils avaient eu avec le Président syrien le 23 décembre dernier, les Franciscain, selon ce qu'avait rapporté Ora pro Siria, avaient demandé à récupérer le terrain et la structure de Terre Sainte appartenant à l'Ordre et le Président leur avait promis de s'y intéresser.
Actuellement les Franciscains présents en Syrie sont au nombre de 15. Les Paroisses des villages de Knayeh et Jacoubieh, dans la vallée de l’Oronte, sont actives grâce au service pastoral qu'ils y assurent bien qu'elles se trouvent sur des territoires occupés par des milices djihadistes. Au cours de ces derniers temps, en Syrie, deux Franciscains, les Pères Edward Tamer, 83 ans et Firas Hejazin, 49 ans, ont été tués par le Covid-19. (GV) (Agence Fides 17/09/2020)


Partager:
proche-orient


franciscains


zones de crise


djihadistes


ecole


corona virus