AFRIQUE/ZAMBIE - « Tracer de nouveaux sentiers dans le sillon de la mission », témoignage du Directeur national des Oeuvres pontificales missionnaires

samedi, 27 juin 2020 oeuvres pontificales missionnaires   evangélisation   animation missionnaire   mission   missio ad gentes  

Lusaka (Agence Fides) – « Bien que l'urgence du Covid-19 nous ait empêché cette année de rencontrer le Saint-Père en personne, au cours de l'Assemblée générale des Oeuvres pontificales missionnaires, il a été toutefois très émotionnant et touchant de recevoir son message. Nous avons perçu de manière très forte sa présence et sa proximité ». C'est ce qu'indique dans un entretien accordé à l'Agence Fides le Père Edwin Mulandu, Directeur national des Oeuvres pontificales missionnaires de Zambie, en commentant le Message que le Pape François a envoyé aux Oeuvres le 21 mai dernier, Solennité de l'Ascension du Seigneur. Nous retranscrivons ci-après une traduction réalisée par nos soins de la réponse du Directeur national à quelques questions posées par l'Agence Fides.
Quels sont les points du Message qui vous ont le plus touché ?
« Le Message du Saint-Père est très élaboré et souligne de nombreux points relatifs aux dimensions fondamentales de notre charisme en tant qu' Oeuvres pontificales missionnaires, qui sont le Service de l'Eglise et du Souverain Pontife ; notre identité missionnaire ; la prière et la charité en tant que méthode simple de participation à la mission. En particulier, j'ai été profondément touché lorsqu'il évoque le fait de préserver et de récupérer le rôle des Oeuvres pontificales missionnaires. Au cours des années passées, également, le Pape nous a maintes fois informé du risque de transformer les Oeuvres pontificales missionnaires en une ONG, Ceci vaut dans es cas où tous nos efforts sont dédiés à la collecte et à la distribution de fonds. Parfois, nous risquons d'utiliser des méthodes professionnelles de collecte de fonds qui sont employées par les ONG et ne sont pas compatibles avec le charisme des Oeuvres pontificales missionnaires. Chaque action que nous entreprenons doit être placée entre les mains du Seigneur. J'estime très important en outre que le Pape, dans son Message, remarque la nécessité de prêter attention aux besoins fondamentaux des communautés, en évitant dans le même temps une culture du bien-être, qui au lieu d'assister le zèle missionnaire finit par rendre les cœurs tièdes, et d'alimenter les phénomènes de dépendance ».
De quelle manière le Message du Pape peut-il aider à renouveler la mission des Oeuvres pontificales missionnaires en Zambie ?
« Il est fondamental de lancer d'autres programmes d'animation et de formation missionnaire au profit des fidèles afin qu'ils puissent mieux connaître les Oeuvres pontificales missionnaires. Dans notre contexte par exemple, les Oeuvres pontificales missionnaires sont perçues comme une « agence de financement » par de nombreuses personnes en ce qu'elles sont principalement associées à des projets. Le Directeur des Oeuvres pontificales missionnaires est plus identifié avec un gestionnaire de projet que comme un prêtre responsable des projets. Le défi consiste donc à entrer de manière plus concrète dans la vie quotidienne de la population, à impliquer les Curés, les religieux et les fidèles laïcs dans les activités missionnaires des Oeuvres. Une autre caractéristique cruciale de la mission en Zambie est représentée par la pauvreté. Il est nécessaire de concentrer les efforts afin que les grandes Paroisses des grandes villes puissent offrir plus de soutien aux Paroisses pauvres des villages et encourager l'esprit de partage entre les fidèles. Parfois, il existe une tendance à recevoir sans rien faire. Cette attitude doit être évitée. Il faut former à une mentalité plus projetée vers l'échange et le don. Les prières pour ceux qui sont impliqués dans les activités missionnaires effectives devraient, elles aussi, être encouragées auprès de tous les fidèles en tant que moyen de collaboration et implication au sein de l'action missionnaire ».
Comment envisagez-vous l'avenir des Oeuvres pontificales missionnaires dans l'Eglise de votre pays et au niveau universel ? Dans quelle direction devrions-nous procéder ?
« Lorsque je réfléchis sur l'avenir des Oeuvres pontificales missionnaires, je considère important de contempler le passé et le présent. Ce que nous devons faire est dédier davantage de ressources et de temps à la formation. Le charisme des fondateurs des Oeuvres pontificales missionnaires devrait prendre un rôle central dans la formation missionnaire. La prière et la charité devraient toujours aller de paire dans l'Animation missionnaire. Les groupes d'animation missionnaire et ceux qui promeuvent la collecte de fonds devraient faire grandement attention à la prière et à la formation. Par ailleurs, je pense que l' Oeuvre de l'Enfance missionnaire constitue une source de grande espérance tant pour l'avenir en Zambie que dans le reste du monde. Sa formation missionnaire est complète. Les enfants sont éduqués tant à la prière qu'au sacrifice matériel suivant la devise « les enfants aident les enfants » qui synthétise bien le charisme de l' Oeuvre. Nous reposons une grande espérance sur le fait que ces enfants, après leur formation, deviennent des animateurs missionnaires très dévots non seulement vis-à-vis de l' Oeuvres de la Sainte Enfance mais de l'ensemble des Oeuvres pontificales missionnaires. Ainsi que l'a écrit le Pape François dans son Message en citant Saint Ignace de Loyola, « tout ce que nous devons faire est de penser à bien faire notre travail comme si tout dépendait de nous tout en sachant qu'en réalité tout dépend de Dieu ». (ES-PA) (Agence Fides 27/06/2020)


Partager:
oeuvres pontificales missionnaires


evangélisation


animation missionnaire


mission


missio ad gentes