ASIE/INDONESIE - Jeunes catholiques et musulmans ensemble à la « JMJ asiatique »

samedi, 5 août 2017

Yogyakarta (Agence Fides) – Répartis par séminaires pour parler avec les Evêques des thèmes tels que le respect pour la Terre, de problèmes sociaux tels que la drogue, la corruption, l’avortement, la pauvreté et la question des migrants, mais également des nouveaux moyens de proclamer l’Evangile en Asie, de l’identité de la foi et des mariages interreligieux, les plus de 2.000 jeunes de 22 pays prenant part à la VII° Journée de la Jeunesse asiatique en Indonésie du 31 juillet au 6 août, font l’expérience de « l’unité dans la diversité culturelle et religieuse », en étant conscients du fait que « être religieux signifie en soi être interreligieux » a souligné le Père Andreas Setyawan, jésuite indonésien. A la Journée de la Jeunesse asiatique ont participé en effet 160 jeunes musulmans qui ont suivi l’ensemble des activités et partagé avec enthousiasme l’esprit de fraternité qui se respire au Centre des Expositions Jogja, le grand centre des congrès mis à disposition gratuitement par le gouvernement local de Yogyakarta, province indonésienne gouvernée par le Sultan Hamengku Buwono X. Au cours de ces jours derniers, les jeunes ont visité différents lieux de la ville – églises, écoles, communautés – en participant à des activités de rencontre, d’écoute et de débat, de prière et à des représentations musicales de différents types, initiatives toutes pensées dans le but de faire grandir chez les jeunes la conscience de leur rôle de protagonistes actifs de la construction du bien commun et de l’harmonie au sein des sociétés dans lesquelles ils se trouvent insérés. L’événement a également été l’occasion de faire connaître la jeunesse catholique asiatique aux jeunes musulmans indonésiens : « Cette rencontre renforce les liens de compréhension, de dialogue et de tolérance entre les jeunes de religions différentes. La tolérance ne signifie pas rester en silence et se supporter réciproquement mais être impliqués dans une relation personnelle féconde, ce qui implique échange, dialogue, amitié authentique, travail en commun, croissance dans la confiance et dans l’estime réciproque. Cela signifie être impliqués dans une relation interactive » a expliqué à Fides Rifqi Fairuz, principal représentant des jeunes musulmans présents, membre du National Gusdurian Network, mouvement qui, en Indonésie, s’inspire à la figure d’Abdurrahman Wahid, dit Gus Dur. Dans le cadre de la JMG asiatique – comme elle est appelée, attendu qu’elle s’inspire aux Journées mondiales de la Jeunesse – n’ont pas manqué des moments de prière intense, comme l’Adoration eucharistique, la célébration du Sacrement de la Réconciliation et la prière méditative dans le style de celle de la communauté de Taizé. S.Exc. Mgr Joel Baylon, Evêque de Legazpi, aux Philippines, et responsable de la Commission de la Jeunesse au sein de la Fédération des Conférences épiscopales d’Asie, parlant ce matin à l’ensemble des jeunes participants, a fait remarquer la réalité et les défis lancés aux jeunes en Asie aujourd’hui. Sur une population d’âge compris entre 10 et 24 ans qui, en Asie, dépasse 1,1 milliards de personnes – soit 26% de la population du continent – 70% croient que « la religion est très importante ». Dans ce contexte, les jeunes catholiques « sont appelés à transformer l’optimisme en espérance chrétienne authentique, afin d’être, eux-mêmes, le don du Christ pour l’Asie et pour le monde » a-t-il indiqué. La Journée de la Jeunesse asiatique s’achèvera demain, Dimanche 6 août, par une Messe solennelle, célébrée en présence de six Cardinaux asiatiques, de nombreux Evêques de tout le continent et de plus de 20.000 fidèles. Parmi les autorités civiles, sera présent le Vice-président indonésien, Jusuf Kalla, signe du soutien institutionnel du gouvernement à l’ensemble de l’initiative. (PA) (Agence Fides 05/08/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network