AFRIQUE/SOUDAN - Arrivée du choléra dans les camps de réfugiés de l’est du Darfour

jeudi, 6 juillet 2017

Internet

Khartoum (Agence Fides) – Après les cas de choléra enregistrés dans les Etats du Nil blanc et du nord du pays (voir Fides 14/06/2017), c’est au tour des camps de réfugiés de la zone sud-soudanaise et de l’est du Darfour, de constater l’arrivée de la maladie. Des contaminations et des morts ont eu lieu dans le camp de réfugiés de Kario, à 35 Km au sud d’Ed Daein, ainsi qu’à Khazan Jadeed, dans la zone de Shearia. En une semaine, les premiers comptes-rendus de diffusion de l’épidémie de choléra dans le nord du Darfour ont été accompagnés par des rapports de contamination concernant le sud du Darfour – camp de Kalma – et l’est du Darfour. Depuis le début de l’épidémie dans les Etats de l’est et du sud-est du Soudan, l’OMS et le Ministère soudanais de la Santé n’ont jamais évoqué d’épidémie de choléra mais de « diarrhée aqueuse aigue », une pathologie moins agressive.
Dans le Sud Kordofan, le nombre total des contaminations est arrivé à 207 et 21 morts au centre sanitaire local de Farshaya. De nouvelles contaminations ont été enregistrées dans l’ouest d’El Obied, capitale de l’Etat du Nord Kordofan, où l’école El Sayed El Makki a été transformée en centre de quarantaine. Les personnes de la zone craignent à ce propos que cela ne puisse porter à une diffusion des infections parmi les élèves au début de l’année scolaire. Certains ont pris en considération l’idée de prolonger la période de vacances scolaire de manière à limiter ces éventuels dommages. (AP) (Agence Fides 06/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network