AFRIQUE/ETHIOPIE - Vers l’instauration du premier couloir humanitaire en Afrique

jeudi, 20 avril 2017 migrants  

Unhcr

Addis Abeba (Agence Fides) – Ces jours-ci se tient à Addis Abeba une mission opérationnelle conjointe de Caritas Italie et de la Communauté de San Egidio visant à ouvrir le premier couloir humanitaire en Afrique selon le protocole signé à Rome le 12 janvier dernier. Le protocole d’accord avec l’Etat italien, promu par la Conférence épiscopale italienne agissant au travers de Caritas Italie et de la Fondation Migrantes et par la Communauté de San Egidio, est financé grâce à des fonds de la CEI provenant des dons fiscaux faits à l’Eglise en Italie dans le cadre de l’IRPP (8x1000) et prévoit le transfert des camps éthiopiens de 500 réfugiés érythréens, somaliens et sud soudanais sur deux ans.
Selon le communiqué envoyé à l’Agence Fides, le Vice-ministre des Affaires étrangères éthiopien, Hirut Zemene, rencontrant la délégation italienne, a souligné la générosité de cette opération humanitaire s’adressant aux personnes les plus vulnérables et l’importance de l’engagement de l’Italie et de sa société civile envers les migrants en cette période particulièrement complexe. Une grande satisfaction a été exprimée par l’Archevêque métropolitain d’Addis Abeba et Président de la Conférence épiscopale d’Ethiopie et d’Erythrée, S.Em. le Cardinal Berhaneyesus Souraphiel, et par Caritas Ethiopie.
Les agences de l’ONU chargées des réfugiés ont offert leur pleine coopération, tout comme l’ARRA, agence d’Etat qui s’occupe des plus de 850.000 réfugiés présents en Ethiopie. La mission se poursuit ces jours-ci au travers d’une première reconnaissance dans les camps du Tigré, à la frontière avec l’Erythrée, avec l’aide de l’ONG Gandhi Charity. (SL) (Agence Fides 20/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network