AMERIQUE/BRESIL - Rapport sur les conflits en zone rurale au Brésil en 2016

mercredi, 19 avril 2017
Rapport sur les conflits en zone rurale au Brésil

Rapport sur les conflits en zone rurale au Brésil en 2016

Brasilia (Agence Fides) – Le Rapport sur les conflits en zone rurale au Brésil en 2016 rédigé par la Commission pastorale de la Terre (CPT) a été présenté au siège de la Conférence épiscopale du Brésil (CNBB) à Brasilia. En 2016, ont été enregistrés 1.295 cas de conflits liés à la terre et commis 61 homicides, soit une augmentation de 22% par rapport au nombre recensé au cours de l’année précédente.
Selon les informations envoyées à Fides par le Conseil indigène missionnaire (CIMI), la moyenne estimée est de quatre événements violents par jour pour un total de 74 tentatives de meurtre, 200 menaces de mort, 571 agressions et 228 arrestations. A cela il convient d’ajouter 172 cas de conflits pour l’eau et 69 violations du droit du travail. Les données du rapport soulignent non seulement les violations enregistrées en milieu rural mais également leur augmentation depuis le début des enquêtes de la CPT en la matière, en 1985.
Dans le cadre de la présentation, qui a eu lieu le 17 avril, après quelques témoignages, le Secrétaire général de la CNBB, S.Exc. Mgr Leonardo Ulrich Steiner, a tenu à souligner l’importance du rapport, rappelant les hommes et femmes dont les plaintes ont fait l’histoire. « Ce rapport n’est pas seulement un livre. Ce sont des histoires de vie. Ce sont des histoires de personnes. Nous ne pouvons pas l’oublier ».
« Les conflits en zone rurale au Brésil en 2016 » fournit des données sur les violences subies par les travailleurs ruraux dont les indigènes quilombos et des populations natives. Le document en est arrivé à sa 32ème édition. (CE) (Agence Fides 19/04/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network