ASIE/IRAQ - Témoignage d’un fonctionnaire du Kurdistan irakien à propos de la destruction ou de l’endommagement d’au moins 100 lieux de cultes de la part des djihadistes dans la plaine de Ninive

mardi, 10 janvier 2017 djihadistes   guerres   eglises orientales   minorités religieuses  

Orthodox Christian Network

Erbil (Agence Fides) – Au moins 100 lieux de culte auraient été vandalisés ou totalement démolis dans les territoires de Mossoul et de la province de Ninive à compter de juin 2014, lorsque les djihadistes du prétendu « Etat islamique » ont imposé leur joug sur la région. C’est ce qu’indique Mariwan Naqshbandi, porte-parole du Ministère pour les affaires religieuses de la Région autonome du Kurdistan irakien, anticipant les conclusions d’un rapport en voie de publication de la part de la Commission chargée des crimes perpétrés par les miliciens du prétendu « Etat islamique » à Mossoul et dans la plaine de Ninive lorsqu’ils contrôlaient la zone en question.
Dans le document – a souligné le porte-parole selon des sources locales consultées par l’Agence Fides – il est fait remarquer que la grande partie des lieux de culte détruits ou endommagés sont des églises chrétiennes ainsi qu’un certain nombre de temples yézidis ou appartenant à d’autres minorités religieuses. La Commission sur les crimes du prétendu « Etat islamique » - a ajouté Mariwan Naqshbandi – se sert, en vue de la collecte d’informations, de la contribution des milices kurdes Peshmerga qui contribuent à la guerre de libération menée contre le prétendu « Etat islamique », et est engagée à recueillir également des données relatives aux violences subies par les femmes – surtout yézidis – au cours de l’occupation djihadiste. (GV) (Agence Fides 10/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network