AMÉRIQUE/HAÏTI - "Nous ne pouvons rester indifférents aux événements tragiques de ces derniers mois" : nouvel appel à la solidarité internationale

mardi, 21 décembre 2021 séisme   situation sociale   politique   caritas   catastrophes naturelles   violence  

Port au Prince (Agence Fides) - La campagne " SOS Haïti ", promue par l'Eglise du Brésil (Conférence épiscopale, Caritas Brasileira, Conférence des religieux, Mouvement pour l'éducation de base et Association de l'éducation catholique) a permis de collecter 359 277,25 R$ pour les victimes du tremblement de terre qui a frappé le pays en août dernier. "La campagne ici au Brésil a été très réussie, car une fois de plus, le peuple brésilien montre sa solidarité et son aide à ceux qui sont le plus dans le besoin", déclare Carlos Humberto Campos, directeur exécutif de Caritas Brasileira.
Dans la note reçue par Fides, le Père Hervé François, directeur de Caritas Haïti, explique que le pays caribéen est en difficulté depuis plusieurs années et que la situation s'est aggravée avec le dernier tremblement de terre : " Le pays traverse une crise multiforme, qui le conduit progressivement à la récession et accroît les besoins d'aide humanitaire " (voir Fides 28/10/2021 ; 11/12/2021). Le réseau Caritas est toujours occupé à répondre à cette situation d'urgence. "Face à la nécessité de répondre aux besoins de la population, Caritas Haïti prend de nouveaux engagements dans la lutte contre la pauvreté. Nous avons maintenu notre présence et nos actions pour soutenir les familles vulnérables dans les communautés", explique le père Hervé François.
Caritas Haïti, avec le soutien de Caritas Internationalis, lance aujourd'hui un "Appel d'urgence", qui vise à atteindre six objectifs : la sécurité alimentaire et nutritionnelle ; la réhabilitation et la construction de maisons ; la protection ; l'éducation et le soutien psychosocial ; le renforcement des capacités ; les moyens de subsistance et distribution de revenus. Pour le père Hervé François, le chemin à parcourir pour reconstruire le pays est encore long. "Malgré la résilience d'Haïti et de son Église, sans solidarité, nos efforts ne seront pas durables. Nous avons besoin de tout le monde. C'est pourquoi nous comptons sur le soutien de tous pour nous aider à exprimer la tendresse de l'Eglise pour les familles haïtiennes", conclut le directeur de Caritas Haïti.
"Nous ne pouvons rester indifférents aux événements tragiques de ces derniers mois", écrivent les évêques d'Haïti dans leur message en vue de Noël, et ils lancent un nouvel appel à la communauté internationale et aux responsables politiques locaux pour trouver des solutions au chaos institutionnel, économique et social qui sévit dans le pays depuis des années. Les évêques partagent la douleur de ceux qui sont victimes d'enlèvements, de viols et de violences de toutes sortes, confiant à la miséricorde de Dieu les âmes des innocents qui sont tombés sous les coups des groupes armés.
"De toutes nos forces, nous condamnons ces actes fratricides. Nous demandons que la vérité, l'ordre et la justice soient rétablis en même temps que l'autorité de l'État", ont répété les Évêques, rappelant les paroles du Pape François lors de l'Angélus du 31 octobre, lorsqu'il a demandé "aux dirigeants des nations de soutenir ce pays, de ne pas le laisser seul" en ce moment de difficultés, de souffrance et de douleur. Les Évêques haïtiens soulignent que "beaucoup de nos compatriotes sont contraints de quitter le pays en pensant trouver ailleurs le bien-être auquel ils aspirent. Malheureusement, ils sont très souvent victimes d'abus et de discrimination. En communion avec le Saint-Père, nous déplorons ces actes et demandons que les principes du respect de la dignité de la personne humaine soient appliqués à tous". (SL) (Agence Fides 21/12/2021)


Partager: