ASIE/PAKISTAN - Fermeté de la foi du peuple de Dieu malgré un pèlerinage marial « numérisé »

vendredi, 11 septembre 2020 evangélisation   dévotion mariale   dévotion populaire   eglises locales   corona virus  

Lahore (Agence Fides) - « Chaque année, nous célébrons la fête de la Nativité de Notre-Dame le 8 septembre, en organisant un pèlerinage national de trois jours à Mariamabad, la « ville de Marie » sise au sein de l'Archidiocèse de Lahore. Le pèlerinage implique des milliers de fidèles. Cette année, à cause du Covid-19, le programme des célébrations a été réduit et les fidèles ont participé en suivant les procédures standards relatives au corona virus. Toutefois il a été possible de ressentir la communion spirituelle et la communauté s'est serrée autour de Sa Mère céleste pour demander sa protection. Malgré les difficultés, la dévotion mariale est forte et la foi de la communauté demeure solide ». C'est ce qu'a affirmé à l'Agence Fides S.Exc. Mgr Sebastian Francis Shaw, Archevêque de Lahore, en racontant le pèlerinage particulier de cette année 2020. Il exprime « la tristesse des fidèles qui venaient chaque année de tout le Pakistan afin d'invoquer la grâce de Notre-Dame et qui cette année n'ont pu se déplacer ». Toutefois, « ceux qui n'ont pu visiter le Centre national du Pèlerinage marial ont cette année pu suivre la Messe au travers du service en ligne via la page Facebook de la télévision catholique, service officiel de l'Archidiocèse de Lahore » indique l'Archevêque.
« Pour le moment – a-t-il poursuivi – nous disposons de deux points sur lesquels nous concentrer : le premier consiste à sauver l'humanité du danger du corona virus et le second à sauver la foi et dans ce sens, l'Eglise a fait son possible, en encourageant les fidèles à s'unir en communion spirituelle pour recevoir les bénédictions et à se connecter par Internet pour être présents au moins virtuellement au Sanctuaire ».
Le Pèlerinage national à Mariamabad a lieu chaque année depuis plus de 70 ans et constitue un rassemblement auquel participent quelques 200.000 fidèles de tout le pays qui, pendant trois jours, s'établissent dans les environs du Sanctuaire. Y prennent part également des chrétiens d'autres confessions et des non chrétiens venant pour implorer des grâces spéciales. (AG) (Agence Fides 11/09/2020)


Partager:
evangélisation


dévotion mariale


dévotion populaire


eglises locales


corona virus