ASIE/PHILIPPINES - Mobilisation des catholiques en vue d’un « vote responsable » à l’approche des élections

mercredi, 27 mars 2019 elections   politique   droits fondamentaux   bénévolat   société civile   eglises locales  

Manille (Agence Fides) – L’Eglise aux Philippines s’engage à garantir « un vote responsable » à la veille des « élections de mi-mandat » prévues dans le pays pour le 13 mai prochain. Un organisme ecclésial ad hoc, le Conseil pastoral paroissial pour le vote responsable (Parish Pastoral Council for Responsible Voting, PPCRV) recrute actuellement des bénévoles afin d’effectuer sa mission de contrôle durant le scrutin. Le Conseil, qui est accrédité officiellement par la Commission gouvernementale chargée des Elections, contribuera, au travers de 300.000 observateurs et bénévoles, « à garantir des élections transparentes, honnêtes, soignées, significatives et pacifiques » affirme une note parvenue à l’Agence Fides. Le PPCRV joue le rôle de « bras des citoyens » en coopérant avec la Commission chargée des élections, notamment au travers de la garde des bulletins de vote et de la validation des votes au travers d’un dépouillement parallèle non officiel. Le PPCRV a été constitué en octobre 1991 au sein de l’Archidiocèse de Manille en vue des élections de 1992.
Le Directeur exécutif du Conseil, Maria Isabel Buenaobra, conduit actuellement des séminaires d’éducations s’adressant aux élections au sein de diverses Paroisses et institutions ecclésiales de toute la nation dans le but de former les consciences et de « combattre les fraudes ».
Au sein du système philippin, les élections de mi-mandat – intervenant donc à la moitié du mandat présidentiel – voient le renouvellement des membres de la Chambre des représentants, de 12 sénateurs et de l’ensemble des élus des administrations régionales, provinciales et municipales.
« Les élections de 2019 constituent également une opportunité pour les jeunes générations d’agir et d’exercer leur droit au suffrage » a souligné Maria Isabel Buenaobra. Sur un total de 61 millions d’électeurs inscrits sur les listes électorales du pays, les jeunes de 18 à 35 ans représentent plus de 20 millions d’ayants droit soit près d’un tiers du corps électoral. « On espère que les jeunes électeurs pourront s’impliquer dans la politique philippine. S’ils veulent un changement aux Philippines, le changement doit commencer avec eux et à partir d’eux » indique Maria Isabel Buenaobra. Quelques 1,9 millions d’électeurs sont des expatriés, connus aussi sous le nom de « travailleurs philippins d’outre-mer » (Overseas Filipino Workers). (SD) (Agence Fides 27/03/2019)


Partager: