ASIE/INDE- Jubilé d'argent du Sanctuaire marial d’Orissa

mercredi, 6 mars 2019 dévotion mariale   culte marial   persécutions   foi   mission   eglises locales  

Notre-Dame de Partama

Kandhamal (Agence Fides) – Plus d 45.000 personnes ont participé le 5 mars à la fête jubilaire du Sanctuaire marial de Partama, en Orissa, Etat de l’est de l’Inde. S.Exc. Mgr John Barwa, Archevêque de Cuttack-Bhubaneswar, a célébré la Messe solennelle en compagnie de S.Exc. Mgr Sarat Chandra Nayak, Evêque de Berhampur, de plus de 70 prêtres et en présence de 50 religieuses provenant de différentes zones de l’Orissa. Tous se sont rassemblés à Partama, dans la Paroisse Notre-Dame du Rosaire, dans le district de Kandhamal, en Orissa, théâtre des massacres antichrétiens de 2008.
« Où se trouve Marie, se trouve Jésus et où se trouve Jésus, se trouve la joie. Marie n’est pas seulement la Mère de Dieu, elle est notre Mère à tous, nous qui cherchons sa constante intercession. Nous lui confions notre souffrance » a déclaré Mgr Barwa. « Ce Jubilé d’argent (25 ans NDT) est pour nous une opportunité pour rendre grâce à Dieu et célébrer le soin providentiel de Dieu, Lui exprimant notre profonde gratitude » a déclaré quant à lui Mgr Nayak dans son homélie.
L’Evêque a fait l’éloge des fidèles locaux, « restés solides dans la foi dans le Christ malgré les menaces, les persécutions et les humiliations subies seulement à cause de la foi au moment de la violence antichrétienne de Kandhamal en 2007-2008. Puisse Notre-Dame devenir notre modèle et notre exemple afin que nous restions toujours étroitement liés au Seigneur ».
James Nayak, Secrétaire du Conseil paroissial, a raconté à Fides l’origine du Sanctuaire. Une veuve hindoue se rendit sur le mont Partama pour y ramasser du bois le 5 mars 1994. Là, une Belle Dame lui dit de demander au prêtre catholique de construire une église pour y prier le Rosaire pour la conversion des pécheurs. La femme, lorsqu’elle racontait cet épisode, était tournée en dérision. Ensuite, la Belle Dame est apparue à nouveau à un jeune de 12 ans s’étant rendu sur la colline et elle lui a déclaré : « Je suis la Mère de Jésus. Prie chaque jour le Rosaire pour construire le Royaume de Dieu fait de paix, de joie, d’amour, de justice, de vérité et de fraternité ». Le Curé du lieu, le Père Alphonse Balliarsingh, auquel fut référé l’événement, construisit une petite grotte et installa une statue de Notre-Dame du Rosaire sur la colline. Les fidèles commencèrent à se rendre en pèlerinage en ce lieu rebaptisé Marie de Partama, lui confiant leurs souffrances et la persécution subie. Le Sanctuaire marial de Partama est aujourd’hui le seul de l’Archidiocèse de Cuttack-Bhubaneswar. (PN) (Agence Fides 06/03/2019)


Partager: