ASIE/PAKISTAN - L’acquittement d’Asia Bibi, « une pierre milliaire dans l’histoire de la nation » selon des chrétiens

jeudi, 31 janvier 2019 droits fondamentaux   blasphème   politique   christianisme   islam   société civile  

Islamabad (Agence Fides) – Les chrétiens au Pakistan apprécient la décision de la Cour Suprême et récitent des prières d’action de grâce pour l’acquittement définitif concédé à Asia Bibi, la chrétienne condamnée à mort pour blasphème et acquittée le 31 octobre dernier. Cette décision a été confirmée par les magistrats de la Cour Suprême qui ont rejeté l’instance de révision de la décision présentée par l’accusation.
« Les citoyens chrétiens, désireux de vivre en paix, ont immédiatement élevé des prières d’action de grâce à Dieu pour la conclusion de cette douloureuse affaire » indique à Fides le Père Bonnie Mendes, prêtre âgé et expert de droits fondamentaux au Pakistan.
Le Père Qaisar Feroz OFM Cap., Secrétaire exécutif de la Commission épiscopale pour les Communications sociales, déclare, dans le cadre d’un entretien accordé à Fides : « La décision de la Cour Suprême concernant l’acquittement d’Asia Bibi constitue une pierre milliaire dans l’histoire du Pakistan pour marquer l’éradication du fondamentalisme religieux », ajoutant : « Il ne faut pas seulement se réjouir de la liberté d’une femme innocente mais il faut aussi apprécier les efforts des avocats et le courage de la Cour Suprême ».
« Nous sommes heureux parce que le système judiciaire a géré cette question de manière très sensée, selon l’Etat de droit » remarque pour Fides Sabir Michael, militant chrétien des droits fondamentaux. « Cette décision – poursuit-il – constitue une lueur d’espérance pour les minorités vivant au Pakistan mais il reste beaucoup à faire pour la promotion et la protection des droits des minorités. Espérons que cette décision soit un exemple pour d’autres cas actuellement encore en cours ».
Le porte-parole du Ministère des Affaires étrangères, Mohammad Faisal, a confirmé que « après la Décision de la Cour Suprême du Pakistan, Asia Bibi est désormais une citoyenne libre, pouvant se mouvoir et vivre une vie libre ».
Après sa libération de la prison de Multan, le 7 novembre dernier, Asia Bibi a été transférée dans un lieu protégé à Islamabad et pourrait maintenant quitter le pays. (AG) (Agence Fides 31/01/2019)


Partager:
droits fondamentaux


blasphème


politique


christianisme


islam


société civile