AFRIQUE/ZIMBABWE - Arrestation du jeune présentant des troubles mentaux ayant assassiné une religieuse

mercredi, 25 octobre 2017 religieuses  

Harare (Agence Fides) – Sœur Ruvadiki Plaxedes Kamundiya, une religieuse catholique de 49 ans, a été brutalement assassinée le Dimanche 22 octobre à Mutoko, en province de Mashonaland Orientale, au Zimbabwe. La police a arrêté un suspect dans le village de Chouriri. Il s’agit d’Enock Potani, âgé de 20 ans, qui a confessé avoir tué la religieuse. Selon la police, il s’agirait d’une personne affectée de troubles mentaux.
Sœur Ruvadiki Plaxedes Kamundiya, qui enseignait à la Hartmann House, partie intégrante du Collège Saint Georges de Harare, s’était rendue ce Dimanche dans la communauté de la Mère de la Paix de Mutoko, dans le cadre d’une tournée en vue d’un voyage scolaire du Collège Saint Georges prévu pour le 27 octobre.
Sœur Kamundiya a été accueillie par Sœur Juliet Haurovi, qui a indiqué que la religieuse avait exprimé le désir, avant de retourner à Harare, de pouvoir se recueillir en prière dans les environs de la Croix Bleue, connue aussi sous le nom populaire de Croix glorieuse de la Vie.
Ne la voyant pas revenir, Sœur Haurovi l’a faite chercher mais sur le lieu de prière, a été trouvé le suspect qui a indiqué avoir vu prier la religieuse avant de retourner au village.
Une fois lancées les recherches, le corps de la religieuse a été retrouvé dans les eaux de la digue de Mutemwa.
Après avoir repêché le cadavre, la police a arrêté le jeune homme qui a confessé le crime. La religieuse, avant d’être tué d’un coup sur la tête infligé à l’aide d’une pierre, aurait également subi une violence sexuelle. Après l’avoir tué, le jeune a confessé avoir jeté le corps de la religieuse depuis la digue. (L.M.) (Agence Fides 25/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network