AMERIQUE/REPUBLIQUE DOMINICAINE - Dénonciation de la corruption présente au sein du système judiciaire de la part de l’Evêque de Nuestra Señora de la Altagracia en Higüey

lundi, 9 octobre 2017
Dénonciation de la corruption présente au sein du

listinusa.net

Dénonciation de la corruption présente au sein du système judiciaire de la part de l’Evêque de Nuestra Señora de la Altagracia en Higüey

Santo Domingo (Agence Fides) – Le Président de la Conférence épiscopale dominicaine (CED) a qualifié de « fragile » le système judiciaire dominicain, en ce que les responsables de l’application des codes et des lois font actuellement un travail qui laisse beaucoup à désirer. Dans la note envoyée à Fides, S.Exc. Mgr Gregorio Nicanor Peña Rodríguez, Evêque de Nuestra Señora de la Altagracia en Higüey et Président de la CED, affirme très durement que « les personnes qui ont la responsabilité d’appliquer les lois ne comprennent pas ce que signifie ce service et exploitent par suite seulement ses avantages, en prenant de l’argent ». « Voila pourquoi il est nécessaire que la justice recommence à suivre un bon chemin, parce que la justice dominicaine est bonne et que les codes sont bons mais les responsables de leur application ne font actuellement pas leur travail ».
L’Evêque a parlé en ces termes dans le cadre d’un bref entretien avec la presse, ayant été interpellé sur le cas « Quirinito », à savoir l’étrange disparition d’un détenu, Pedro Alejandro Castillo Paniagua dit Quirinito, condamné à 30 ans de réclusion dans le cadre d’une affaire de trafic de drogue. Mgr Peña Rodríguez a demandé au Procureur général de la République de « suivre le cas jusqu’au bout, avec toutes ses conséquences et d’appliquer la loi envers tous ceux qui sont impliqués en ce que ne doivent exister ni vaches sacrées ni favoritismes, tous devant payer les conséquences (de leurs actes NDT) quelque soit leur identité ».
Les journalistes ont rencontré l’Evêque dans le cadre de la XXXV° Rencontre pastorale nationale, ayant eu lieu à l’Ecole d’évangélisation Saint Jean Paul II, à Santo Domingo, où les Evêques et des représentants de tous les Diocèses du pays se sont réunis pendant trois jours afin de planifier les actions pastorales de l’année 2018. (CE) (Agence Fides 09/10/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network