ASIE/INDE - Les « petites communautés », cœur de la mission de l’Eglise au Kerala

samedi, 7 octobre 2017 paix   eglises locales   justice   pauvreté   mouvements catholiques   mission   animation missionnaire  

Cochin (Agence Fides) – Les « petites communautés de base » sont au cœur de la mission de l’Eglise d’aujourd’hui et elles représentent la « nouvelle manière d’être Eglise ». C’est ce qu’affirme l’Eglise latine du Kerala – Etat du sud de l’Inde – qui, par l’intermédiaire du Conseil des Evêques latins du Kerala, a organisé, du 6 au 8 octobre, un Congrès missionnaire qui voit réunis au Sanctuaire national de Notre-Dame de Vallarpadam, dans l’Archidiocèse de Verapoly, plus de 4.000 prêtres, religieux et laïcs de toute la région. La Messe de clôture du Congrès a été célébrée par S.Exc. Mgr Protase Rugambwa, Secrétaire adjoint de la Congrégation pour l’Evangélisation des Peuples et Président des Œuvres pontificales missionnaires.
Comme cela a été indiqué à Fides, le Congrès a constitué le point culminant d’un parcours de trois ans lancé par l’Eglise locale. Cette dernière « désire que les petites communautés de base soient pleinement intégrées à la pastorale éducative, sociale, familiale, des jeunes et des laïcs ». L’Eglise catholique latine du Kerala dispose actuellement de 1.438 Paroisses et de quelques 13.650 petites communautés de base. Au cours du Congrès, des délégués se sont interrogés sur le caractère missionnaire dans le contexte de la société indienne et, au terme de l’assemblée, un « plan pastoral décennal » de l’Eglise latine du Kerala sera publié.
Les communautés ecclésiales de base émergent historiquement en Amérique du Sud en tant que réponse aux besoins pastoraux des Eglises locales, liés à la déconcentration de la Paroisse afin de favoriser une communion plus profonde et un témoignage à l’intérieur du contexte du peuple de Dieu. Au sein de l’Eglise en Inde, les premières expériences de ce genre ont eu lieu à la fin des années 1970 et se sont répandues progressivement en tant que forme de communauté qui parvenait à impliquer surtout des pauvres, des marginalisés, des faibles et des fidèles éparpillés dans les périphéries ou en milieu rural.
Au sein de l’Eglise latine au Kerala, le Diocèse de Trivandrum a commencé à promouvoir les communautés dans les années 1980 et elles se sont répandues ensuite à Kollam, Neyyatinkara, Alleppy et dans différents autres Diocèses. Aujourd’hui, en suivant le modèle de Trivandrum, de nombreux autres Diocèses organisent des activités pastorales avec le soutien des petites communautés de base, grâce à un apport pastoral important des laïcs. (PA) (Agence Fides 07/10/2017)


Partager:
paix


eglises locales


justice


pauvreté


mouvements catholiques

mission


animation missionnaire