AMERIQUE/EQUATEUR - XXX° anniversaire du martyre d’un Evêque espagnol et d’une religieuse colombienne, défenseurs des autochtones

lundi, 24 juillet 2017 evangélisation   instituts missionnaires   martyrs   indigènes  
XXX° anniversaire du martyre d’un Evêque espagnol

PeriodistaDigital

XXX° anniversaire du martyre d’un Evêque espagnol et d’une religieuse colombienne, défenseurs des autochtones

Quito (Agence Fides) – Le 21 juillet 1987, ce qui semblait une rencontre amicale dans un lieu reculé de la jungle équatorienne – aujourd’hui en province d’Orellana – devint une pluie de lances des Huaorani qui tua un Evêque espagnol et une religieuse colombienne. S.Exc. Mgr Alejandro Labaca Ugarte, O.F.M. Cap., Evêque du Vicariat apostolique d’Aguarico (Equateur), et Soeur Ines Arango, religieuse colombienne, cherchaient à sauver les populations indigènes Tagaeri, qui vivaient en isolement volontaire et appartenaient à une branche de la culture Huaorani, des menaces causées par une incursion sur leurs terres de la part de compagnies pétrolières.
Ce groupe indigène, qui refusait tout contact avec la civilisation, était considéré comme belliqueux mais l’expérience du missionnaire qui avait dédié une bonne partie de sa vie à la compréhension de la culture et des mœurs des peuples indigènes en Equateur, le porta à chercher à établir un contact. Malheureusement, l’épilogue de la rencontre porta au martyre de l’Evêque et de la religieuse qui l’accompagnait.
Mgr Alejandro Labaca est né le 19 avril 1920 en Espagne et commença sa vie religieuse chez les Capucins à l’âge de 17 ans. Il reçut la nationalité équatorienne après avoir œuvré en Amazonie à partir de 1965. Pendant 25 ans, il se dédia en effet à la population indigène Huaorani, en participant au processus d’alphabétisation. Il avait appris leur langue, leur culture et leur histoire. Par la suite, il décida d’impliquer également les religieuses missionnaires dans cette œuvre. C’est ainsi que Sœur Ines Arango, tertiaire capucine, et trois de ses consoeurs s’unirent à lui. Sœur Ines Arango est née le 6 avril 1937 en Colombie et arriva à Shushufindi, en province de Sucumbíos en 1977. Elle accompagnait Mgr Labaca durant ses contacts avec les tribus.
A l’occasion du XXX° anniversaire de leur martyre, le REPAM a produit un documentaire intitulé « La vie pour l’Amazonie », qu’il est possible de visionner sur le site Internet http://redamazonica.org. (CE) (Agence Fides 24/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network