ASIE/IRAQ - Rencontre entre le Président de la Région autonome du Kurdistan irakien et des parlementaires européens

mercredi, 12 juillet 2017 géopolitique   kurdes   proche-orient   politique internationale  

ankawa.com

Bruxelles (Agence Fides) – Le référendum organisé par le gouvernement de la Région autonome du Kurdistan irakien afin de proclamer son indépendance de l’Irak représente un passage décisif pour l’avenir de la région et l’Europe, si elle ne peut appuyer publiquement ce choix, doit au moins demeurer neutre, en évitant de soutenir les instances anti-indépendantistes du gouvernement de Bagdad. Tels sont les points clefs que Massoud Barzani, Président de la Région autonome du Kurdistan irakien, a voulu illustrer lors de la rencontre qu’il a eu hier, 11 juillet, à Bruxelles avec des représentants du Parlement européen. La rencontre avec les parlementaires européens en question constitue la première étape d’une véritable tournée diplomatique en Europe conçue par Massoud Barzani pour préparer et présenter à l’opinion publique internationale le référendum indépendantiste prévu pour le 25 septembre prochain et ses possibles effets sur la situation au Proche-Orient. Dans sa tournée européenne, Massoud Barzani s’est entouré d’une commission formée également de représentants des minorités non kurdes, dont le chrétien Wahid Hurmuz. Lors de sa rencontre avec les membres du Parlement européen, le Président de la Région autonome du Kurdistan irakien a présenté le référendum comme une grande occasion permettant de corriger « toutes les erreurs faites à l’encontre de la nation kurde » après la Première Guerre mondiale, revendiquant le droit des kurdes « à être indépendants et libres ». Massoud Barzani a également revendiqué les sacrifices accomplis par son gouvernement régional pour « sauver des chrétiens et des yézidis » des violences perpétrées par les djihadistes du prétendu « Etat islamique », réaffirmant que les responsables kurdes indépendantistes respecteront le droit à l’autodétermination des populations de la plaine de Ninive, territoire traditionnel dans lequel sont enracinées les communautés chrétiennes autochtones. (GV) (Agence Fides 12/07/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network