AFRIQUE/SOUDAN DU SUD - Requête de l’Evêque de Yei en vue d’une rencontre avec les rebelles

mercredi, 11 janvier 2017 evêques   violence   groupes armés  

Juba (Agence Fides) – « J’ai besoin de l’autorisation pour éviter d’inutiles soupçons aux différents barrages que je devrai passer » a déclaré S.Exc. Mgr Erkolano Lodu Tombe, Evêque de Yei, au Soudan du Sud, au micro de Radio Easter, en expliquant qu’il a demandé au gouvernement l’autorisation de pouvoir se rendre dans les zones contrôlées par les rebelles afin de rechercher une médiation dans le cadre de la guerre civile. « L’Eglise n’espionne pour le compte d’aucune des parties en cause et son intérêt dans le fait de chercher à rencontrer les rebelles consiste dans l’obtention de la fin des combats » a souligné l’Evêque.
L’administration locale a déjà approuvé la demande de Mgr Lodu Tombe, mais le Ministre de l’Information de l’Etat de Yei, Stephen Lado Onesimo, a quant à lui déclaré que les autorités de l’Etat attendent actuellement la réponse et l’autorisation provenant du gouvernement national de Juba. A Yei, ville d’Equatoria, au Soudan du Sud, une vague d’homicides et de massacres attribués à des groupes armés mixtes civilo-militaires a frappé de présumés partisans de l’ancien Vice-président, Riek Machar. Les massacres ont été dénoncés à plusieurs reprises par Mgr Lodu Tombe (voir Fides 02/12/2016). (L.M.) (Agence Fides 11/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network