AMERIQUE/COLOMBIE - Vers la reprise des dialogues de paix entre le gouvernement et l’ELN sous l’oeil vigilant de l’Eglise

mercredi, 11 janvier 2017 politique   evêques   paix   groupes armés  
S.Exc. Mgr Darío de Jesús Monsalve Mejía

S.Exc. Mgr Darío de Jesús Monsalve Mejía

Cali (Agence Fides) – Demain, 12 janvier, reprendront à Quito, en Equateur, les travaux du dialogue entre le gouvernement colombien et le groupe de guérilla dénommé ELN (armée de libération nationale). L’Archevêque de Cali, S.Exc. Mgr Darío de Jesús Monsalve Mejía, membre de la Commission de l’Eglise catholique qui suit le dialogue en question a proposé l’application du Droit international humanitaire afin de pouvoir poursuivre le dialogue.
La proposition en question a été faite par l’Archevêque dans la mesure où la situation, à la veille de la rencontre, est encore tendue à cause de l’absence de libération de la part de la guérilla de l’ancien parlementaire Odín Sánchez, pris en otage en avril dernier. La libération d’Odín Sánchez était considérée par le gouvernement comme la condition minimale pour ouvrir officiellement une négociation. Malgré cela, le gouvernement s’est déclaré disponible à tenir la rencontre de demain, même s’il ne s’est pas prononcé sur les propositions à y porter.
L’Eglise suit avec beaucoup d’attention ces négociations, Mgr Monsalve Mejia ayant également suggéré que le lieu des négociations soit transféré de Quito à une localité de Colombie, pour des raisons logistiques de proximité et parce qu’en février, les élections présidentielles auront lieu en Equateur. (CE) (Agence Fides 11/01/2017)


Partager: Facebook Twitter Google Blogger Altri Social Network